Quand Chanel plagie une créatrice vénézuélienne

Quand Chanel plagie une créatrice vénézuélienne


Boutique de mode » Mag » Quand Chanel plagie une créatrice vénézuélienne

Il n’est jamais beau de plagier un autre artiste, une autre création. Quand c’est une grande maison qui le fait, c’est encore plus gênant. La maison Chanel s’est fait prendre à ce vilain jeu en recopiant les créations d’une styliste vénézuélienne installée en Ecosse. Mati Ventrillon, c’est son nom, a en effet eu la désagréable surprise de découvrir certaines de ses créations lors du défilé se déroulant à Rome dans le studio 5 de Fellini Cinecitta le 1er décembre.

Des créations signées Karl Lagerfield…

Le mardi 1er décembre a eu lieu un défilé Chanel se déroulant dans le célèbre studio 5 de Fellini à Cinecitta, dans la capitale italienne. Durant ce défilé, on a notamment pu voir Karl Lagerfield avançant devant des mannequins masculins portant des créations signées Karl Lagerfield pour la maison Chanel. Parmi eux l’un portait notamment un chandail sans manche en jacquard noir et blanc. Des créations réussies qui n’avaient évidemment éveillé aucun soupçon.

Cependant, lorsque la styliste a vu les images du défilé, elle a été désagréablement surprise de découvrir que le chandail en question s’inspirait directement de l’une de ses créations. Plus que de s’en inspirer, il s’agit d’une copie quasi identique au modèle imaginé par la styliste vénézuélienne. Rapidement, la créatrice s’est empressée de publier une photo sur Twitter et Facebook. Sur cette photo on peut voir sa création disponible sur sa boutique en ligne qu’elle compare au chandail du défilé Chanel. Immédiatement les réseaux sociaux se sont emparés de ce flagrant délit de plagiat.

Chanel et Lagerfield s’excusent

Il s’agit bel et bien d’un plagiat. Matri Ventrillon a précisé que deux salariés de la maison de couture lui avaient acheté plusieurs de ses créations afin de « les étudier ». Cependant, plus qu’une étude il s’agit d’une réelle copie.

Afin de ne pas détériorer leur image, Chanel et Lagerfield ont rapidement présenté leurs excuses à la créatrice vivant sur une île écossaise. Ils affirment qu’il s’agit « d’un dysfonctionnement au sein de leurs équipes et s’en excusent ». Ils ajoutent qu’il est très important pour eux de respecter leurs créations et celles des autres. Finalement, la maison Chanel a discuté en direct avec Matri Ventrillon. Ces négociations ont abouti à la mise en place de la mention « Design Matri Ventrillon » pour ces vêtements plagiés sur les créations de la styliste indépendante.

Une pratique de plus en plus courante

A l’heure d’internet et de l’accès facile aux images, il est de plus en plus aisé de plagier. Paradoxlament, il est également plus facile de détecter ce plagiat. De nombreuses marques, pas forcément de haute couture, n’hésitent plus à fortement s’inspirer de créateurs méconnus pour leurs nouvelles collections. Chanel n’est pas la première et surement pas la dernière. On retrouve ce phénomène dans d’autres arts et notamment la musique et la littérature.

Comments
All comments.
Comments